Les actualités

Images

Images 2

Fabien Jobard : « Le flash-ball est contestable en matière de maintien de l’ordre »

Dans un entretien à la NVO, le sociologue Fabien Jobard observe le niveau de répression très élevé de la part des forces de l’ordre depuis le début du mouvement des « gilets jaunes ». Une situation selon lui exacerbée par la verticalité du régime présidentiel, qui génère une confrontation brutale...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

50342228 1455687337895228 7455156180302692352 n

Projet de loi Santé : le gouvernement méprise les personnels et la population !

Le Conseil des Ministres d’aujourd’hui examine le projet de loi santé sous l’appellation « Ma Santé 2022 ».

Le déni de démocratie des ordonnances

L’exigence sociale qui s’exprime, tant de la part des personnels de santé, des citoyens que de notre organisation syndicale porte l’enjeu sociétal des moyens pour un système de santé accessible et de qualité. C’est cette exigence qui est aussi porté massivement à chaque fois que les citoyens sont interrogés sur leurs préoccupations, au même niveau que l’exigence sur le pouvoir d’achat.

Alors qu’il se prétend à l’écoute et disponible au dialogue...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

50732333 401198534021538 3542985498190413824 n

AMP : Manifestation à la Mas Ste Marie Rodez Aveyron

51835734 2099765463450652 976394934242246656 n

Ce mardi 12 février 2019, manifestation à la mas de ste Marie (CCN 51) à rodez en Aveyron.

Les AMP exigent un salaire égal aux aides-soignantes. Ils ont raison ! Le diplôme AMP est un diplôme reconnu donc.

À travail égal Salaire égal !!!

52005852 2099765400117325 1413957913071845376 n

Le problème est identique à Moze !!!

Convergeons nos luttes, Organisons-nous dans nos établissements CCN 51, dans nos départements !!

49ef54aca9d35b632cbee49adfef17ed xl

Loi liberticide : atteinte grave et dangereuse à la liberté fondamentale de manifester !

Alors que le 5 février a été une journée de manifestations et de grèves sur tout le territoire à l’appel de la CGT, l’Assemblée nationale a adopté une loi, liberticide, portant ainsi une attaque sans précédent à la liberté fondamentale de manifester.
Alors que partout en France un mouvement social aux revendications légitimes continue de prendre de l’ampleur, le gouvernement n’y répond que par la violence, la surdité et les atteintes aux libertés fondamentales...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

Visuel

Manifestation à Saint-Agrève, ce 05 février 2019 !

Dsc03940

Ce mardi 05 février, les manifestants n'ont pas hésité à braver la neige tombée en abandance, le week-end dernier à SAINT AGREVE, sur le plateau ardèchois.

Dés 10 h, ils étaient plus d'une cinquantaine d'agents à se rassembler devant l'hôpital de Moze pour dire leur "RAS LE BOL" de la politique d'austérité que mène la direction et le conseil d'administration au sein de l'établissement.

Ils faut rappeler que la totalité des usages conventionnels, les accords IRP et CHSCT (c'est peu dire de l'intérêt du dialogue social !) et l'accord RTT ont été dénoncés en 18 mois.  

Une réorganisation des services de soins, que le personnel soignant conteste, est la goutte d'eau qui fait déborder le vase...  

L'après-midi, ils étaient une centaine à manifester dans les rues de Saint-Agrève contre la politique du gouverment et pour une justice sociale... afin d'obtenir :

- Une augmentation du SMIC, du point d’indice pour les fonctionnaires, de tous les salaires et pensions, ainsi que des minimas sociaux

- Le rétablissement de l’ISF et une réforme de l’impôt sur le revenu pour une plus grande progressivité

- Un allègement de l’impôt indirect (TVA et taxes sur les carburants)

- Le paiement des impôts en France des grandes sociétés et la taxation des dividendes versés aux actionnaires

- La lutte contre la fraude fiscale (estimée en France à : 100 milliards d’euros pour 2018)

- La suppression des aides publiques aux entreprises qui ne servent ni l’emploi, ni la hausse des salaires, ni l’investissement et qui mettent à mal la protection sociale

- Une Sécurité Sociale de haut niveau, solidaire, intergénérationnelle, seul rempart contre la misère et la précarité

- Le développement des services publics, partout sur le territoire, avec des moyens suffisants en personnels formés et correctement rémunérés

- Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester…

Gilets rouges, gilets jaunes, blouses blanches, sans gilet... 

TOUS ENSEMBLE dans LA LUTTE...

Lire la suite

Saint-Agrève : un appel à manifester mardi 5 février pour davantage de justice sociale

Dffaec0dbb17ec0b49740459743e484a xl

L'Union locale des Syndicats C.G.T. du Cheylard et sa région convie à un rassemblement mardi 5 février à 14 h 30, devant l'hôpital de Saint-Agrève pour davantage de justice sociale.

L'invitation est lancée en ces termes : "Gilets jaunes, gilets rouges, blouses blanches, sans gilet, tous ensemble on peut gagner !"

Cet appel à la grève et à la manifestation prend sa source dans un violent sentiment d'injustice face à l'augmentation de la fortune des ultra-riches en 2018 : "De l’argent, il y en a ! Il coule à flot ! Pourtant, les salaires, les pensions, les minimas sociaux ne sont pas augmentés".

"Face à l’urgence sociale, la CGT Ardèche appelle les salariés (es) à se mobiliser ensemble par la grève. Elle appelle également les salariés (es), les jeunes, les retraités, les privés (es) d’emploi, la population, à participer massivement aux manifestations."

Les revendications sont les suivantes :

- Une augmentation du SMIC, du point d’indice pour les fonctionnaires, de tous les salaires et pensions, ainsi que des minimas sociaux

- Le rétablissement de l’ISF et une réforme de l’impôt sur le revenu pour une plus grande progressivité

- Un allègement de l’impôt indirect (TVA et taxes sur les carburants)

- Le paiement des impôts en France des grandes sociétés et la taxation des dividendes versés aux actionnaires

- La lutte contre la fraude fiscale (estimée en France à : 100 milliards d’euros pour 2018)

- La suppression des aides publiques aux entreprises qui ne servent ni l’emploi, ni la hausse des salaires, ni l’investissement et qui mettent à mal la protection sociale

- Une Sécurité Sociale de haut niveau, solidaire, intergénérationnelle, seul rempart contre la misère et la précarité

- Le développement des services publics, partout sur le territoire, avec des moyens suffisants en personnels formés et correctement rémunérés

- Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester…

Rendez-vous est donné mardi 5 février, à 14 h 30, devant l'hôpital de Moze à Saint-Agrève.

Source : la commère 43

https://www.lacommere43.fr/dans-le-07/item/20812-saint-agreve-un-appel-a-manifester-mardi-5-fevrier-pour-davantage-de-justice-sociale.html

Manifestation à l'hôpital du Cheylard ce jeudi 31 janvier 2019

Ils étaient une centaine (hospitaliers, retraités, usagers...) à manifester devant l'hôpital du Cheylard, puis dans les rues de la localité, ce jeudi 31 janvier 2019, pour exiger des moyens humains nécessaires au bon fonctionnement de cet établissement et de permettre aux agents d'assurer une prise en charge des résidents et les patients accueillis, avec un minimum de dignité !

Img 20190131 144220

Ils ont dénoncé des conditions de travail indignes, qui continuent de se dégrader malgré les nombreux appels au secours auprès des tutelles, des élus et des politiques.

Img 20190131 150203

A tel point que le personnel est épuisé !

Personnels épuisés = résidents en DANGER !

Telechargement 7

Lire la suite