Le personnel de l'hôpital de Saint-Agrève en souffrance

25b964830e52af5b72685fb489213ebf xl

L'hôpital de Moze à Saint-Agrève a été le cadre d'un mouvement de grève jeudi après-midi. A l'appel de la CGT, le personnel a interrompu son travail (ou l'a effectué en y étant assigné). Des usagers étaient venus soutenir leur mobilisation.

Ce mouvement a été bien suivi selon David Banchet, délégué syndical de l'hôpital de Moze à Saint-Agrève. "Nous souffrons en permanence de sous-effectifs. Depuis plusieurs semaines, le nombre d’agents absents non remplacés augmente régulièrement. Un tel état de faits est de plus en plus pénible à vivre pour le personnel et cela conduit à une mauvaise prise en charge des résidents. Notre mouvement est un cri d'alarme."

La revendication exprimée est claire : "Nous exigeons le remplacement systématique des agents absents, quelle que soit la cause de leur absence."

Dans le tract, l'organisation syndicale précise ceci : "Cette situation intolérable entraîne une forte dégradation de la qualité des soins et du bionettoyage, voire même ne permet plus d’assurer correctement la sécurité des résidents et des patients. Trop souvent, vous vous trouvez en difficulté pour assumer votre mission, du fait de ce sous-effectif, causant un épuisement physique et psychologique. Le nombre d’accidents du travail et d’arrêts maladie en témoigne. Malgré nos nombreuses interpellations, la direction fait la sourde oreille."

David Banchet signale : "La direction n'a pas jugé utile de nous rencontrer au moment du dépôt de ce préavis de grève. Elle n'a pas prévu de la faire non plus ce jeudi."

Article et photos La commère 43

25b964830e52af5b72685fb489213ebf 2 xl

25b964830e52af5b72685fb489213ebf 3 xl

25b964830e52af5b72685fb489213ebf 4 xl

 

L'actu ACTUCGTMOZE