L'actu

Justice : Info’Com CGT convoqué au tribunal suite à la plainte du ministre de l’Intérieur

Le syndicat Info'Com-CGT, poursuivi par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner pour avoir diffusé une affiche après l'interpellation en décembre de lycéens à Mantes-la-Jolie (Yvelines), a déclaré lundi « l'assumer pleinement ».

Des dizaines de militants rassemblés devant le tribunal de Paris ont assuré de leur soutien, Romain Altman, secrétaire général d'Info'Com CGT qui était convoqué « pour des faits de diffamation publique envers (des) fonctionnaires de police » cet après-midi à la suite de la plainte du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner après la diffusion de leur affiche. Affiche qui a été « mise à jour » après la démarche du ministre...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

2018 12 09 infocomcgt touchezpasanosenfants 214x300

Réforme des retraites : Buzyn favorable à un « allongement de la durée de travail »

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a envisagé lors du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 17 mars de « proposer un allongement de la durée de travail » lors des discussions avec les organisations syndicales et patronales « dans le cadre de la réforme générale » des retraites. Prétendant s'exprimer « à titre personnel », la ministre a ainsi lancé un ballon d'essai.

« La question de l'âge du départ à la retraite est sans arrêt sur la table, à gauche comme à droite », a relevé la ministre au micro du Grand Jury. « Je pense qu'un jour, nous serons obligés de travailler plus longtemps sinon notre système de retraite ne.....

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

Que faire en cas d’erreur du taux de prélèvement à la source sur le bulletin de paye ?

Le taux indiqué sur votre bulletin de salaire ne correspond pas à celui  qui vous a été transmis par l'administration fiscale suite à votre déclaration de  revenus de 2017.
 
Explications : Vous devez regarder si le taux mentionné sur votre bulletin de paye est un taux personnalisé ou non personnalisé.
 

S'il s'agit d'un taux personnalisé et qu'il ne correspond pas à celui mentionné sur votre avis d'imposition 2018 ou dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr, vous devez contacter l'administration fiscale par téléphone (0809 401 401), par courriel ou en vous rendant dans votre centre des Finances publiques. Elle vérifiera s'il s'agit d'une erreur de transmission...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

Assurance chômage : qui est vraiment responsable de l’échec ?

Après « l’échec » de la négociation assurance chômage, Emmanuel Macron vient de se livrer à une belle opération de communication qui relève du scandale, avec une opération de destruction menée depuis plusieurs mois.
 

De quel « échec »  parle-t-on ? De ne pas avoir accepté, pour les syndicats, pour une fois unanimes, de baisser les droits des chômeurs ? Ou bien faut-il interroger la responsabilité d’avoir refusé côté patronal toute mesure contre la précarité, pourtant « promesse » de Macron ?

La lettre de cadrage du gouvernement dès le début de la négociation réclamait 1,3 milliards par an d’économies sur le dos des chômeurs. Au passage la promesse de campagne de Macron d’instaurer un bonus-malus sur le recours abusif aux contrats précaires a disparu.

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

Arrêts de travail : encore des sanctions pour les salarié·e·s !

Pour maîtriser les dépenses d’indemnisations des arrêts de travail, le rapport Bérard-Oustric-Seiller préconise que ce soit encore les travailleurs qui trinquent et payent.

La CGT ne peut être qu’en opposition avec l’analyse et les préconisations qui sont faites dans ce rapport réalisé à la demande du premier ministre.

Ce n’est plus à prouver : l’augmentation constante des arrêts de travail est d’abord due à l’allongement de l’âge du départ en retraite. Qui peut ignorer que la réalité de l’entreprise et ses modes d’organisations ne génèrent que pénibilité et souffrance au travail, et ne fait que s’aggraver avec l’âge. Ce constat a même contraint le gouvernement a concédé une négociation sur la santé au travail...

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps

Réforme des retraites : Vers un système qui ne dit pas son nom !

La CGT était reçue mercredi 20 février par Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites, pour aborder la question de l'indexation des pensions.
 

La CGT a réaffirmé sa revendication que l’indexation se fasse sur les salaires, aussi bien dans la constitution des droits à retraite, que pour la revalorisation des pensions déjà liquidées.

Le Haut-commissaire pose la question de substituer l’indexation actuelle basée sur l’inflation, pour la remplacer par une indexation sur les salaires. Cependant, la façon dont il conçoit les mécanismes de revalorisation retire à cette mesure l’essentiel de sa portée, puisqu’elle implique la baisse du taux de remplacement à la liquidation de la retraite. Dit autrement, il s’agit d’une baisse nette de la pension servie au moment du départ.

240 f 27241972 48wzixn56zkdm9d61h3ikx7dsyi3yzps