Communiqué : EHPAD de Lamastre 07 « Résidence des Bords du Gouffre ».

 Ob c5072f smiley colere 568x415

Plusieurs aides soignants et ASH (agents des services hospitaliers) de l’EHPAD (maison de retraite Résidence des bords du Doux, qu’ils rebaptisent: « Résidence des  bords du Gouffre ») témoignent leur colère face a la nouvelle organisation  récemment mise en place.

Nous reproduisons ci-après, à leur demande, intégralement leurs propos.

Depuis le 2 janvier, date d’effet de la nouvelle organisation, nous sommes passés de 7 agents a la journée à 4 agents pour 28 résidents. Résultats : désastreux!!!!!

Les toilettes  s’enchainent sur un rythme effréné et se terminent la plupart du temps peu avant 12H (2,5 personnes présentes sur la matinée pour 28 toilettes).

Des lits terminés à 15h sont ré ouverts à 17h pour coucher certains résidents. La plupart de ces  résidents mis en chemise de nuit a cette même heure, ne sont toujours pas couchés a 21H.

Un service des repas en plateau en chambre le soir a été mis en place: 1/4 des résidents a besoin d’une aide totale pour la prise du repas. Nous remarquons une perte de l’appétit de certains résidents (la stimulation de groupe en salle a manger est perdue).

Le Repas chaud est servi dans des barquettes plastiques (bouillant sur le coup puis se refroidit très vite).

Il y a plus d’agents attribués dans un service léger alors que les services les plus lourds tournent au minima.

Lorsque les agents de ces services légers veulent venir aider les collègues travaillant dans ces services plus lourd, la cadre refuse, pour raison de ne pas « mélanger les équipes » mais lorsqu’il y a des arrêts maladie, alors le changement d’équipe n’est plus un problème….

Sans parler des changements intempestifs des plannings sans nous demander notre avis (alors que la législation  prévoit d’être averti 48H avant) et d’un non respect de nos temps de repos.

De plus, les infirmièrs (es) sont passés en 12H, donc nous subissons des glissements de tâches (le matin appel d’une collègue en cas d’absence et le soir en cas de soucis avec un résident, a nous de faire un 1er diagnostic rapide et si besoin: appeler le SAMU).

Nous sommes en première ligne et lorsque les familles sont mécontentes (ce que nous comprenons tout à fait), nous les invitons à rencontrer la direction responsable de cette nouvelle organisation.

Notre souffrance n’est pas écoutée par la hiérarchie. La cadre de santé se CONTREFOUT du mal être des résidents, des familles et du personnel.

Jour après jour, nous nous épuisons physiquement et mentalement.

La définition de notre métier : « Les soins d’une aide soignante ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité ».

Jusqu’à quand nous allons pouvoir continuer a accomplir correctement notre rôle?

Nous sommes tous solidaires face a cette descente aux enfers et notre priorité restera LE RÉSIDENT.                                                                                                        Des soignants de l’EHPAD de Lamastre

Communiqué publié par le Rassemblement Autour du Doux le 13 janvier 2017.

http://www.lamastreassociationrad.fr/ehpad-lamastre-residence-des-bords-du-gouffre-communique/​

 

L'actu