Malaise à l’hôpital : « On n’ose pas regarder les gens dans les yeux »

« Et bonne santé hein, la santé, c’est le plus important ! » Loin de relever de la simple politesse, ce vœu, traditionnel à l’époque du nouvel An, exprime une idée forte. La santé – physique, mentale, sociale – est le pilier fondamental sans lequel il est impossible pour un être humain de mener une existence sans contrainte. Pourtant, en France, ces dernières années, l’hôpital a été mis à mal, les soignants ont été pressés comme des citrons et la Santé s’est vu ôter le droit d’avoir un ministère à elle toute seule. Résultat des courses : une institution dévoyée et une sourde colère qui gronde du côté des professionnels du secteur sanitaire. nous avons voulu revenir sur les effets destructeurs de la libéralisation de ce service public en donnant la parole aux soignants, qui en sont les deuxièmes victimes, juste après les patients....

La suite c'est ici....https://comptoir.org/2016/02/12/malaise-a-lhopital-on-nose-pas-regarder-les-gens-dans-les-yeux/