La procédure de licenciement pour faute

En France, un employeur ne peut pas licencier un salarié du jour au lendemain. Il doit respecter une procédure, et notamment convoquer le salarié à un entretien préalable.

Quels que soient les faits reprochés au salarié (même si la faute est considérée comme grave ou lourde), l’employeur est tenu de le convoquer à un entretien préalable avant de la licencier, pour lui exposer les faits qui lui sont reprochés.

L'employeur est-il obligé de convoquer le salarié à un entretien préalable ? Dans quels délais ? Concrètement que se passe-t-il pendant l'entretien ?

Les réponses avec Anaïs Ferrer, responsable du service juridique de la CGT.